Twitter voit l’arrivée de #JeudiPhoto dans ses trending topics

By | 07/05/2018

Un tout nouveau hashtag récurrent vient de faire son apparition sur Twitter. Il est devenu un rendez-vous hebdomadaire très courru des amateurs de belles images.

À l’instar d’un hashtag hebdo comme #VendrediLecture, le concept fait entièrement appel à la participation des internautes. Le principe est d’ailleurs super simple ; il suffit de poster une photo de son choix le jeudi, à n’importe quel moment de la journée.

Lancé à l’initiative de Simon Tripnaux au printemps 2017, le hashtag #JeudiPhoto commence à faire parler de lui depuis le mois d’avril 2018, où il s’est positionné toutes les semaines consécutives dans les “trending topics” pour la France. Ces tendances de “viralité” font partie de l’algorithme de Twitter. C’est le mécanisme du réseau social qui permet de visualiser rapidement ce qui fait le buzz.

Une évolution lente et constante

Au départ, une petite communauté est créée autour des contacts personnels de Simon Tripnaux. C’est ainsi que le #JeudiPhoto est fortement localisée autour de Nice et les grandes villes du littoral des Alpes Maritimes : Cannes bien entendu, mais aussi Villefranche sur Mer et Menton.

Au fil du temps, le pli est pris, et les premiers habitués répondent spontanément à l’appel du jeudi. Nous sommes alors en plein coeur de l’hiver 2017/2018, et les photos sont le prétexte à taquinner les parisiens avec des clichés pleins de soleil et de palmiers !

Mais cela ne suffit pas à faire démarrer un véritable engouement. Simon est contraint de sonner le rappel, ce qu’il fait pour développer son projet. Pour cela, il relance les utilisateurs les plus influents par messagerie, le mercredi soir, ou même le lundi matin.

C’est avec cette méthode pleine d’aplomb que le hashtag #JeudiPhoto grimpe dans les premières tendances locales, pour les twittos de la région de Nice. Pour les tendances France, il faudra mettre les bouchées doubles.

Pour atteindre son objectif de trending topic national, Simon prend contact avec deux publics clés. D’une part, les offices du tourisme. Depuis les débuts, ce sont souvent des photos de paysages qui sont partagées. Il insiste donc sur ce secteur de l’etourisme, positionnant son JeudiPhoto dans un marketing territorial pleinement assumé.

L’autre cible, ce sont bien entendu les community managers. Ils sont stratégiques dans le mesure où ils sont aussi friands de rendez-vous réguliers pour placer leurs contenus. C’est donc un public à conquérir. Ils représentent aussi une communauté de prescripteurs auprès des autres de leurs congénères. Ce qui permet d’espérer un effet boule de neige.

Le décollage tant attendu

A chaque édition, tous les jeudis depuis le début, Simon partage en retweetant les plus belles photos des participants. Un compte @JeudiPhoto a été créé à cet effet. Aujourd’hui, il compte plus de 1000 abonnés pour seulement une poignée de comptes suivis.

Un autre mécanisme utilisé pour la propagation de l’évènement est la constitution de listes d’utilisateurs. Ainsi, une très belle collection de photographes talentueux a été constituée. Ils sont un excellent carburant pour attirer d’autres artistes de qualité.

Désormais, des comptes prestigieux comme les Pompiers de Paris, Greenpeace, Médecins sans Frontières, de nombreux ministères, participent à ce moment photographique unique en son genre.

Enfin, de nombreux participants sont en interactions avec ce compte, et les remerciements sont légions. Voilà la recette d’un beau succès basé sur une idée plutôt ultra simple, non ?